Campagne 2021 de prévention et d’information sur le risque d’intoxication au monoxyde de carbone

Chaque année, le monoxyde de carbone est responsable de plusieurs milliers d’intoxications et d’environ une centaine de décès.

 
Ce gaz inodore, incolore, non irritant et mortel est l’une des premières causes de mort toxique accidentelle.
S’équiper d’une détecteur de monoxyde ne suffit pas à éviter les intoxications liées à ce gaz résultant le plus souvent d’un dysfonctionnement des appareils utilisant des combustibles (gaz naturel, bois, fuel, charbon, butane, propane, essence, pétrole, ect) et/ou d’un défaut d’aération des locaux où ils sont utilisés.
Face à ces risques, il est important de réaliser l’entretien et la vérification périodique des appareils à combustion, conduits de cheminée et des ventilations par un professionnel qualifié.
Il est également indispensable de respecter les consignes d’utilisation des appareils de combustion indiquées par le fabricant dans un logement qui doit être aéré tous les jours au moins 10 minutes et sans jamais obstruer le système d’aération.
Pour rappel : les chauffages d’appoint ne doivent jamais fonctionner en continu, les groupes électrogènes doivent être placés impérativement à l’extérieur du bâtiment et les appareils tels que barbecue, brasero, cuisinière ne sont pas destinés à être utilisés comme chauffage.
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×