Commune

blason-treize-septiers

TREIZE-SEPTIERS… Ce nom est unique parmi les quelques 36.000 communes de France.
Le manuscrit de Luçon est l’un des plus anciens textes où l’on retrouve ce nom sous la forme latine “ De Tredecim Sextariis “.

Le Setier (qu’on écrivait jadis Septier ou Sextier) du latin Sextarius est une ancienne mesure de grain ou de liquides.
Cette mesure variait selon les localités.
Le setier de blé de Paris était de douze boisseaux et contenait 159 litres.

La commune de TREIZE-SEPTIERS, avec ses 2184 ha, a les traits du bocage vendéen : champs délimités par les haies. Le sous sol est constitué pour l’essentiel de granit, des affleurements sont visibles en plusieurs points de la commune. Le point le plus élevé est situé à mi chemin entre la Potinière et l’Auvergnaie : 87m au dessus du niveau de la mer.

Elle est limitée au nord par la Bernardière, à l’est par la Bruffière et les Landes Génusson, au sud par la Boissière de Montaigu et la Guyonnière et à l’ouest par Saint Hilaire de Loulay.

Elle n’est arrosée par aucune rivière, seulement quelques ruisseaux la bordent ou la traversent : le ruisseau de l’Asson au sud du bourg, la Moselle et le Maingot du côté de la Bruffière et le Riaillé à l’ouest.

TREIZE-SEPTIERS, au centre d’un triangle : à 30 km de Cholet- 40 km de Nantes- 40 km de La Roche sur Yon. A 10 km de l’autoroute, elle est située sur la route des stations balnéaires, à une heure de Saint Jean de Monts et des Sables d’Olonne.

L’espace agricole septiérois occupe une superficie de 1650 ha environ. Les exploitations agricoles sont au nombre de 22. Elles sont, pour la plupart, orientées vers la production viande ou lait. 11 exploitations ont des élevages hors-sol (volailles, lapins, pigeons, cochons).